Letras Web
A Filetta

Malanni

A Filetta

15 acessos

Disuccupatu sò pè la campagna
È mi ne vò pè I so chjassi solu
Fighjendune issi lochi di cuccagna
È aspettendu a notte in paisolu

Ripigliu:
I mio penseri sò à l’amarezza
À l’avvacinu à la malincunia
È mi stantu à cunservà la saviezza
Chì più d’una volta si n’anderia.

Disuccupatu sò pè la citane
È mi ne vò pè I carrughji solu
Fighjendu e vitrine à robe vane
È aspittendu di l’ore lu scolu

Ripigliu:
I mio penseri sò à l’amarezza
À l’avvacinu à la malincunia
È mi stantu à cunservà la saviezza
Chì più d’una volta si n’anderia.

Disuccupatu sò pè a stagione
È mi ne vò da casa solu solu
Or chì vulite ch’aghja una passione
Da turnami un antru omu è piglià volu?

Ripigliu:
I mio penseri sò à l’amarezza
À l’avvacinu à la malincunia
È mi stantu à cunservà la saviezza
Chì più d’una volta si n’anderia.

Disuccupatu sò ma chì vulite?
Travaglierebbe anch’eiu s’io pudia
À mè ùn mi circate tante lite
Ch’ùn m’arricordu più di l’alegria

Ripigliu:
I mio penseri sò à l’amarezza
À l’avvacinu à la malincunia
È mi stantu à cunservà la saviezza
Chì più d’una volta si n’anderia.


Je suis le chômeur de la campagne
Et je m’en vais sur les chantiers
Et regardant mes lieux aimés
J’attends la nuit qui va tomber

Mes pensées sont à l’amertume
Au vertige, à la mélancolie
Je m’escrime à raison garder
Car elle fuirait bien trop souvent.

Je suis chômeur dans la cité
Et m’en vais seul dans les rues
Et regardant les vitrines bondées
J’attends que s’écoulent les heures

Mes pensées sont à l’amertume
Au vertige, à la mélancolie
Je m’escrime à raison garder
Car elle fuirait bien trop souvent.

Je suis chômeur dans la saison
Et m’en vais seul de la maison
Que voulez-vous que j’aie envie
D’être quelqu’un d’autre et reprendre vie?

Mes pensées sont à l’amertume
Au vertige, à la mélancolie
Je m’escrime à raison garder
Car elle fuirait bien trop souvent.

Je suis chômeur, que voulez vous?
Je travaillerais bien volontiers
Ne me cherchez donc pas querelle
L’ancienne joie est oubliée...

Mes pensées sont à l’amertume
Au vertige, à la mélancolie
Je m’escrime à raison garder
Car elle fuirait bien trop souvent.


Top Letras de A Filetta

  1. Pueta
  2. U Lamentu Di Maria
  3. Cuntrastu
  4. Pe'ssu Dumane
  5. Ma Dì Ciò Ch'é Tù Voli
  6. U Casticu
  7. Malanni
  8. A Muntagnera
  9. Scherzi Veranili
  10. Da Grande

Pela Web